Patrimoine bâti

La Villa du Jardin Exotique « Val Rameh », cadre idéal pour sensibiliser aux enjeux de préservation de la planète

Villa du Jardin exotique de Menton ©MNHN

Fiche du
projet
Fiche du projet

Porteur du projet

Muséum national d'Histoire naturelle

Département

Alpes-Maritimes

Année

2019

Localisation

Menton

Projet soutenu avec la Caisse régionale

Provence Côte d’Azur

La Villa du « Val Rameh » à Menton abrite un superbe jardin exotique. Une restauration globale du site va permettre de développer un programme pédagogique. La Villa va ainsi devenir un centre d’interprétation et de sensibilisation aux enjeux de préservation de la planète.

Créé fin du XIXème siècle et enrichi au fil des décennies d’essences nouvelles, ce Jardin botanique d’environ un hectare bénéficie d’une forte notoriété pour son cadre exceptionnel. Acquis par l’Etat en 1966, la Villa du Val Rameh est gérée depuis 1967 par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).

Un lieu exceptionnel de conservation

Le Jardin Exotique présente désormais plus de 1 500 espèces, une collection de plantes exceptionnelles pour sa latitude. En effet, Menton possède un climat particulièrement doux et ensoleillé même en hiver et une humidité régulière. Ces conditions constituent un havre pour des plantes subtropicales et tropicales qui ne pousseraient pas ailleurs en France.

Le site constitue un lieu de conservation privilégié d’espèces végétales menacées et entretenues par des jardiniers spécialistes. Conformément aux missions du MNHN, ce Jardin Exotique est un lieu de recherche mais également de diffusion des connaissances, avec de nombreuses activités proposées aux visiteurs.

©MNHN

Restaurer la Villa pour mieux sensibiliser aux enjeux de préservation de la planète

Dans le cadre du projet global de restauration du lieu, l’enjeu prioritaire est actuellement de sauvegarder la Villa, joyau situé au cœur du parc. Des travaux significatifs sont indispensables pour consolider la structure du bâtiment et en rénover la façade. Le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur et la Fondation Pays de France mécènent cette section des travaux, jugée prioritaire.

Ces travaux permettront de développer un programme pédagogique visant à transformer la Villa en un centre d’interprétation et de sensibilisation aux enjeux de la préservation de la planète. Les visiteurs et notamment les jeunes, y seront sensibilisés à des thématiques variées liées à la biodiversité, en particulier en Méditerranée.

Plus d'information

Découvrez la page consacrée au Jardin botanique du Val Rameh sur le site du MNHN.

Dans le même domaine

Trouver un projet