L’histoire de la Fondation

Dans les années soixante-dix, le patrimoine de proximité a tendance à être délaissé et éveille peu la curiosité des citoyens. Le Crédit Agricole est une des premières entreprises à s'y intéresser. Les Caisses régionales souhaitent aller plus loin, sur leur territoire, que le cadre bancaire, et voient dans la mise en valeur du patrimoine un gisement capable de dynamiser et de diversifier l'économie locale.

30 mai 1979

La Fédération Nationale du Crédit Agricole (FNCA), représentant les Caisses régionales, et la Caisse Nationale de Crédit Agricole (Crédit Agricole S.A. depuis 2001) créent L’Association pour la Fondation du Crédit Agricole Mutuel.

« Cette Fondation est née à l’initiative de quelques hommes qui pensaient qu’à côté de ses missions originelles de soutien à l’économie, le Crédit Agricole avait un rôle à jouer pour le maintien du patrimoine culturel de nos régions ».

Yves Barsalou, Président de la Fondation

10 décembre 1981

La Fondation est créée et reçoit pour dotation initiale 4,57 millions d’€, versés pour moitié par la Caisse nationale et pour moitié par les Caisses régionales via la FNCA.

5 décembre 1983

Elle devient Fondation reconnue d’utilité publique (FRUP) sous le nom de Fondation Pays de France.

21 juin 1989

La Fondation célèbre ses dix ans lors d’une soirée à la Chapelle de la Salpêtrière à Paris. Elle a alors déjà soutenu 234 dossiers pour un montant de 6,14 millions d’€.

10 novembre 1999

Un arrêté du ministère de l’Intérieur confirme les nouveaux statuts de la Fondation qui prend le nom de Fondation du Crédit Agricole – Pays de France.

Juin 2000

La Fondation reçoit, pour l’ensemble de son action, l’Oscar du mécénat culturel décerné par l’Admical.

16 septembre 2009

La Fondation célèbre ses 30 ans au Collège des Bernardins, lieu dont elle est l’un des principaux mécènes.

2018

A la veille de ses quarante ans, le bilan de la Fondation témoigne de la portée de son action conjuguée avec les Caisses régionales. Elle a soutenu plus de 1300 projets pour près de 40 millions d’euros.

La Fondation poursuit son action aux côtés de porteurs de projet dont la motivation et la détermination permettent de redonner une nouvelle vie à notre patrimoine. Aujourd’hui plus que jamais, l’intérêt du public, l’implication des administrateurs, la fierté des collaborateurs du Groupe incitent la Fondation à poursuivre et développer son action.